Utiliser des Plugins

Les composants utilisant des plugins se servent de Zend_Loader_PluginLoader pour fonctionner. Cette classe vous propose d'enregistrer des "chemins de préfixes". Le composant va alors utiliser la méthode load() du PluginLoader en lui passant le nom court du plugin à charger. Le PluginLoader va ensuite tester chaque chemin de préfixe pour trouver une classe qui corresponde au nom court passé. Les chemins de préfixes sont testés en ordre LIFO (last in, first out) et il trouvera d'abord les chemins de préfixes enregistrés en dernier, ce qui permet de surcharger des plugins existants.

Voici quelques exemples pour éclaircir tout ça.

Example #1 Exemple de base: ajouter un chemin de préfixes simple

Dans cet exemple, nous supposerons que des validateurs ont été écrits et enregistrés sous foo/plugins/validators/, puis que toutes ces classes partagent le même préfixe "Foo_Validate_"; ces deux informations forment le "chemin de préfixes". Imaginons maintenant deux validateurs, un s'appelle "Even" (impaire) il validera donc un chiffre impaire, et l'autre "Dozens"(multiples) qui vérifiera un chiffre multiple de 12. L'arbre ressemble à ceci:

  1. foo/
  2. |-- plugins/
  3. |   |-- validators/
  4. |   |   |-- Even.php
  5. |   |   |-- Dozens.php

Maintenant, nous allons informer un Zend_Form_Element de ce chemin de préfixes. La méthode addPrefixPath() de Zend_Form_Element prend comme troisième paramètre le type de plugin pour lequel on spécifie un chemin, dans notre cas il s'agit d'un plugin de validation , "validate".

  1. $element->addPrefixPath('Foo_Validate', 'foo/plugins/validators/', 'validate');

Dès lors il devient possible de passer à l'élément le nom court du validateur. Dans l'exemple qui suit, nous mixons des validateurs standards ("NotEmpty", "Int") et personnalisés ("Even", "Dozens"):

  1. $element->addValidator('NotEmpty')
  2.         ->addValidator('Int')
  3.         ->addValidator('Even')
  4.         ->addValidator('Dozens');

Lorsque l'élément devra utiliser la validation, il appellera le plugin via le PluginLoader. Les deux premiers validateurs vont correspondre à Zend_Validate_NotEmpty et Zend_Validate_Int, puis les deux suivants à Foo_Validate_Even et Foo_Validate_Dozens, respectivement.

Note: Que se passe-t-il si un plugin n'est pas trouvé?
Que se passe-t-il si un plugin est demandé mais que le PluginLoader ne peut pas trouver de classe qui y corresponde? Dans notre exemple ci-dessus, la question devient "que se passe-t-il si j'enregistre le validateur "Bar" dans l'élément?"
Le PluginLoader va chercher dans tous les chemins de prefixes pour trouver un fichier qui corresponde au nom du plugin. Si le fichier n'est pas trouvé, il passe au prochain chemin.
Une fois que la pile de chemins est épuisée, si aucun fichier n'a été trouvé, il enverra une Zend_Loader_PluginLoader_Exception.

Example #2 Exemple intermédiaire: Surcharger un plugin existant

Une des forces du PluginLoader est qu'il utilise une pile LIFO, ceci vous permet de surcharger des plugins existants par les votres stockés dans des chemins différents en enregistrant ce chemin dans la pile.

Par exemple, considérons Zend_View_Helper_FormButton (les aides de vue sont une forme de plugin). Cette aide de vue accepte trois paramètres, un nom DOM, une valeur (utilisée comme libéllé de bouton), et un tableau optionnel d'options. L'aide génère du HTML concernant un élément de formulaire.

Imaginons que vous vouliez que cette aide génère un vrai bouton HTML button; vous ne voulez pas que cette aide génère un identifiant DOM mais plutôt une classe CSS; et que vous ne souhaitez pas utiliser d'options supplémentaires. Vous pourriez faire cela de plusieurs manières. Dans tous les cas vous allez créer votre aide de vue en y écrivant le comportement mais comment allez-vous nommer votre aide de vue et comment l'instancier?

Nous allons d'abord nommer notre classe avec un nom unique non existant, Foo_View_Helper_CssButton, ceci donne immédiatement un nom de plugin: "CssButton". Pourquoi pas, mais ceci pose quelques problèmes: si vous utilisiez déja "FormButton" dans votre code vous allez devoir changer le nom partout, et si un autre développeur rejoind vos rangs, il pourrait être troublé par "CssButton" et intuitivement penser à l'aide standard "FormButton".

Le mieux reste encore de nommer notre aide de vue "Button", en lui donnant comme nom de classe Foo_View_Helper_Button. Nous enregistrons aussi le chemin de préfixes dans la vue:

  1. // Zend_View::addHelperPath() utilise PluginLoader; attention par contre
  2. // sa signature inverse les arguments par rapport à PluginLoader, ceci car il
  3. // propose une valeur par défaut au préfixe : "Zend_View_Helper"
  4. //
  5. // La ligne ci-dessous suppose que la classe soit logée dans 'foo/view/helpers/'.
  6. $view->addHelperPath('foo/view/helpers', 'Foo_View_Helper');

A partir de ce moment, utiliser l'aide "Button" mènera vers votre propre classe Foo_View_Helper_Button!

blog comments powered by Disqus